PARC GIRON

Le Parc GIRON, reconversion d’une friche industrielle, véritable outil de recomposition du quartier.

Historique du site

Le « Parc Giron » est typique du quartier de Châteaucreux qui est l’extension Est de la Ville de Saint-Étienne, engagée à la fin du 18ème et au début de 19ème siècle, et qui s’est construit autour d’un équipement majeur pour l’époque, la gare de Châteaucreux qui était l’une des premières gares construites en France.
L’arrivée de cet outil majeur d’aménagement du territoire et le besoin d’espaces pour l’industrie a conduit à la construction d’un site d’une très grande ampleur, le « Parc Giron » dédié à la fabrication de textiles.
Après avoir connu ses heures de gloire, cet ensemble est devenu une friche industrielle dans les années 1970 avec le départ des établissements Giron.
Ce site a fait l’objet d’une première re-composition dans les années 80 en Cité des Antiquaires, restaurants, bars de nuit et bureaux et, sur la parcelle objet de notre projet, d’un centre d’activités s’organisant autour des arts graphiques.
Le vieillissement du site et l’évolution majeure qu’ont subis les arts graphiques avec l’arrivée du numérique ont conduit à un second déclin. Les lieux sont aujourd’hui vides avec une friche de plus de 7.000 m2 vide.

Le projet

Pour ce bâtiment situé au cœur d’un quartier en pleine mutation, nous proposons une rénovation qui permettra de réaliser un programme mixte composé de commerces et de logements.
Au rez-de-chaussée, c’est un supermarché à l’enseigne Intermarché et une boulangerie snack qui prendront place.
À l’étage, 30 lofts exploitant les volumes et l’esthétique industrielle des lieux seront réalisés, ils bénéficieront d’un jardin extérieur.
L’intervention est complétée par la recomposition de l’ensemble des abords permettant ainsi d’ouvrir le projet sur la ville et sur le quartier de Châteaucreux. Notre projet conserve l’ensemble des arbres remarquables du site, notamment ceux situés à l’entrée, rue de la Richelandière.
Nous proposons également la construction d’un grand parvis, véritable lieu de vie du quartier qui marque l’entrée des commerces, où prend place la terrasse de la « boulangerie / Snack ».
Le projet a fait l’objet d’une attention toute particulière pour son intégration patrimoniale, notamment en relation avec l’Architecte des Bâtiments de France, de manière à correspondre en tous points avec l’esprit du bâtiment originel avec l’ajout d’une certaine modernité.
Ainsi, un travail important a été effectué sur la reprise des ouvertures existantes et la création de nouvelles ouvertures de manière à non seulement s’harmoniser avec l’existant mais aussi à répondre aux nouveaux besoins du bâtiment.
La création d’ouvertures sur l’imposante façade Nord et la création d’une marquise à l’entrée des commerces concourent à ouvrir le bâtiment sur l’espace public et à le rendre plus convivial.

En conclusion

L’intégration du supermarché dans un site existant de qualité combat les constructions de type « boîtes » de banlieue et évite le déplacement des résidents vers la périphérie.
Les volumes offerts sont totalement atypiques ; ils n’ont pas d’offres concurrentes.
Au travers de notre projet nous proposons la reconversion en une seule intervention d’une friche moribonde en un véritable lieu de vie attractif dans lequel viendra s’installer 30 nouvelles familles. C’est un véritable outil de recomposition du quartier.

 

Actualités

NOUS
CONTACTER

TÉLÉPHONE

04 77 01 11 11

MAIL

contact@busquet.archi.fr

ADRESSE

15 rue Camille de Rochetaillée
angle rue des Aciéries
5ème étage
42000 ST ETIENNE